Lettre Hebdo n°26 Imprimer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Jeudi, 18 Avril 2019 19:59

LETTRE HEBDO N°26
du 11/04/2019


ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr











 


Baisse du nombre de postes aux concours du premier degré : 
la démolition de l’école publique continue

de 13 001 postes pour les concours en 2017,

on est passé à 11 840 en 2018

et maintenant 10 785 pour 2019 .

Le ministère communique, depuis l’entrée en fonction de Blanquer, sur la priorité accordée au premier degré avec les CP à 12 et l’école obligatoire à 3 ans. Le 28 mars, il disait : “c’est à l’école primaire que je mets les grands moyens” pour “avoir des classes moins surchargées parce que mieux réparties entre elles”. Et il affirmait également “En 2019, nous supprimons certes des postes. Je rappelle que nous en créons dans le premier degré et nous supprimons dans le second degré ce qui est cohérent avec ce que j’ai dit avant”   le communiqué de la Fédération Sud éducation

Soutien aux enseignant.e.s en grève reconductible en Pologne

Les enseignant.e.s du premier et second degré de Pologne se sont mis en grève illimitée deux jours avant l'examen du brevet et huit avant les évaluations terminales des écoles primaires pour un salaire digne et des conditions de travail qui permettent la mise en place d'un système d'éducation émancipateur. La suite ici

 

Service civique : dès que l’on vous donne des ordres, c’est un contrat de travail !

SUD éducation appelle les personnels à s’opposer au recrutement de services civiques comme de « volontaires » du Service national universel, et à soutenir les « volontaires » en lutte pour faire reconnaître la réalité de leur travail en demandant la requalification en CDI.

 

Ici, notre communiqué

Le service civique, c’est le pire de la précarité. Ce n’est pas un contrat de travail. Il n’est donc pas régi par le Code du travail. Il obéit à des règles dérogatoires en termes de droit du travail (2 jours de congés payés au lieu de deux et demi), de salaire (moins de 600 euros de revenus considérés comme des indemnités), de temps de travail (jusqu’à 48 heures par semaine), de droits syndicaux (aucun).

 

Salaires, statuts, protection sociale : 
face aux attaques, nos solidarités, 
nos revendications pour la justice sociale !

Pendant que les riches sont de plus en plus riches
Nos salaires baissent 
Notre statut est démantelé 
Nos métiers sont précarisés 
Notre retraite est attaquée 
L’assurance-chômage est menacée 
La sécurité sociale est attaquée

Face aux attaques, nos solidarités, nos revendications pour la justice sociale ! À lire ici





Samedi 13 avril et dimanche 14 avril

de 11h à 18h.
Samedi 13 avril de 18h à 20h

venez partager le pot solidaire de l’amitié entre les peuples.

Nous vous attendons nombreux et prêts

à un coup-de-cœur artistique et solidaire !

La Cheminée -
5 rue Sainte Marie - 
81000 ALBI

www.facebook.com/lachemineealbi

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Les créations, dessins et peintures réalisées par B(étudiant) et S.(mère de 2 enfants) deux personnes réfugiées en France, vous seront proposées à des prix très accessibles, soit à partir de 5€.

B. et S. feront don, à raison de 20% des ventes réalisées, aux associations Pas Sans Toit et RESF (Réseau Education sans frontières), afin de soutenir, notamment, des mineurs isolés étrangers.

Le solde des sommes récoltées lors de cette vente permettra à B. et S. d’assurer le paiement de leurs loyers et charges respectifs pour les mois à venir.

 

N’hésitez pas à lire les « Utopiques »,

cahier de réflexions de l’Union Syndicale Solidaires

 

MAI 68 CHEZ LIP À BESANÇON

Des infos ici


Vos ¿Cómo Trabajás ? Autogestion au féminin

À lire ici

 


Mise à jour le Jeudi, 18 Avril 2019 20:15